Langages de programmation et Frameworks


Ordinateur + engrenages

Vous souhaitez vous lancer dans la création de votre propre site web ? Si oui (ou si vous êtes simplement curieux), sachez avant toute chose que toutes les pages web sont développées grâce à plusieurs langages de programmation.
En effet, un seul langage ne permettrait pas de créer un site, il est nécessaire d’avoir recours à plusieurs d’entre eux comme par exemple le HTML5, le PHP, ou encore le AJAX.

 

Dans la suite de cet article nous allons nous intéresser à ces trois langages de programmation différents, mais complémentaires. Nous vous expliquerons aussi en quoi l’utilisation des frameworks (outils facilitant la mise en œuvre des fonctionnalités lors du développement) est nuancée.

  • HTML5, PHP et AJAX : des langages de programmation répandus dans le développement de sites web

 

  • HTML5

Le HTML5 est Logo HTML5la dernière version du HTML (HyperText Mark-up Language). Ce langage est celui de base utilisé pour la création de toutes les pages web.


De manière simplifiée, le HTML sert à structurer vos documents sur votre site web. En réalité, il n’existe presque aucune page internet uniquement développée avec du HTML : le CSS forme un autre langage de programmation qui s’utilise avec le HTML.
Ainsi, pour comprendre clairement comment ils fonctionnent ensemble, vous devez retenir que le HTML permet d’organiser et gérer le contenu de votre page. Les titres, les paragraphes, les menus, le texte, les images, les liens, etc seront codés grâce au HTML.
Le CSS, quant à lui, servira pour la gestion de l’apparence de la page web et mettra en forme le contenu (couleurs et choix des polices, disposition des éléments, agencement, décoration, taille du texte,etc.).

Deux pages web : une juste avec HTML, l'autre avec HTML+CSS

Le HTML est un langage dit de « marquage » ou de « balisage » car l’écriture d’un document est formalisée à l’aide de balises de formatage. Ces balises permettent de définir la façon dont le contenu doit être présenté.

  • PHP

En réalité, le HTML et le CSS ont des limites : ils ne suffisent pas toujours à créer un site complet !
Effectivement, si vous vous arrêtez seulement à ces deux langages, le visiteur ne pourra avoir aucune interaction avec la page : elle sera dite statique.

Mais rassurez-vous, vous pourrez facilement rendre votre site dynamique en utilisant un langage de plus : le PHP.


C’est un langage qui ne s’exécute pas du côté client mais du côté serveur et c’est ce principe qui permet de dynamiser la page. Effectivement, pour un site statique lorsqu’un utilisateur demande à accéder à un site internet, le serveur qui la stocke lui envoie la page demandée.
En revanche, pour un site dynamique qui utilise PHP, lorsque l’utilisateur demande la page, avant de l’envoyer, le serveur la génère : elle a la capacité d’être personnalisée en fonction des préférences du visiteur (pseudo préenregistré, mise en avant de certains aspects du site selon les goûts habituels du visiteur, etc.).

Logo PHP

En dynamisant votre page web vous pourrez ainsi créer des interactions avec vos visiteurs ce qui permettra de rendre votre site vivant : possibilité de créer des formulaires, des forums de discussions, de mettre des commentaires sur des articles, etc.


Votre site pourra posséder des fonctionnalités intéressantes qu’un site statique ne peut pas avoir comme par exemple un espace membres, un compteur de visites, des actualités, une newsletter, etc.


De plus, grâce au PHP, l’utilisateur aura le choix d’accepter l’utilisation des cookies : le site adaptera son contenu en fonction des centres d’intérêts du visiteur.

 

Remarque : En réalité, il n’y a pas grand intérêt à ajouter seulement PHP en langage de programmation : tout comme HTLM fonctionne avec CSS, PHP se combine avec un « Système de Gestion de Base de Données » (SGBD) tel que MySQL.
Nous avons expliqué précédemment que PHP s’exécutait du côté serveur. Le rôle de MySQL est simple : il stocke les informations du script PHP. Il sera alors possible de communiquer avec cette base de données (via le langage appelé SQL) qui vous donnera des informations nécessaires comme par exemple la liste des internautes inscrits sur votre site, les messages postés sur le forum, etc.

 

  • AJAX

A ce stade, avec les langages de programmation dont nous avons parlés ci dessus, vous avez la possibilité de créer un site web dynamique.
Cependant, vous pouvez le rendre encore plus interactif, ergonomique et améliorer sa réactivité grâce à AJAX.

Logo AJAX

 

En fait, AJAX (Asynchronous JavaScript and XML ) n’est pas réellement un langage de programmation mais plutôt un ensemble de technologies. Ces technologies permettent de mettre très rapidement une page web à jour sans que le lecteur ne le remarque.

Un exemple très simple vous permettra de comprendre l’utilité d’AJAX :
Supposons que vous naviguez sur un réseau social, Facebook, et que vous souhaitez trouver une personne en utilisant la barre de recherche prévue à cet effet. Vous remarquez alors que lorsque vous tapez les premières lettres, Facebook vous propose déjà des résultats qui commencent par les lettres que vous avez saisies. C’est ce qu’on appelle l’auto-complétion.

Ce système fonctionne grâce à AJAX : la page est mise-à-jour localement lorsqu’elle vous propose ces résultats mais n’est pas rechargée (sinon ce que vous avez spécifié dans la barre de recherche disparaîtrait). AJAX modifie que la partie nécessaire qui doit être mise-à-jour en créant une requête locale.

AJAX offrira donc un confort supplémentaire au visiteur du site web.

  • Les frameworks, outils de travail pour les développeurs web

WWW + outils

Avant de peser le « pour » et le « contre » de l’utilisation des frameworks, revenons rapidement sur leur définition.
Un framework est un outil de travail pour les développeurs web qui permet de créer les fondations de tout ou d’une partie d’un logiciel.

Pour mieux comprendre ce qu’ils représentent, utilisons la métaphore de la boîte à outils : les outils représentent les frameworks. Ils aident à réaliser le travail, à condition de savoir les utiliser, mais ne le réalisent pas entièrement.

A priori, vous devez vous dire que si les frameworks vous aident dans la réalisation de votre site web, il ne peut y avoir que des avantages. En fait, ce n’est pas toujours le cas, ils peuvent aussi présenter quelques inconvénients.

 

  • Avantages

Les frameworks signifient « cadres de travail » en anglais. Ils permettent de faciliter le travail des développeurs grâce à des outils prêts à l’emploi, qu’ils n’auront pas besoin de recréer à chaque utilisation.
Il en est de même pour le marteau, le tournevis et les autres outils présents dans votre boîte à outils : ils sont prêts à être utilisés. Dès que vous en avez besoin, il vous suffit d’en choisir un et de l’utiliser sans perdre de temps à le fabriquer à chaque fois.

Le principal avantage des frameworks est donc le gain de temps. Si vous avez une partie de votre code qui permet de mettre en place certaines fonctionnalités utiles pour plusieurs de vos sites web (par exemple sécurisation d’un formulaire, sécurisation du paiement, etc), ces différentes fonctionnalités peuvent être rassemblées dans des frameworks.
Ainsi, vous ne partirez pas de zéro pour vos futurs sites web, vous pourrez simplement réutiliser ces frameworks.

De plus, les frameworks sont conçus par des développeurs généralement très expérimentés et sont donc de bonne qualité. Ils permettront alors d’avoir des outils testés et approuvés qui seront plus performants, mieux structurés et mieux sécurisés.

L’utilisation d’un framework ne vous oblige pas à utiliser tous les outils : vous êtes libre d’en utiliser certains, d’en modifier d’autres, etc.

Homme qui code sur son ordinateur

Enfin, les frameworks présentent des avantages pour le travail en équipe. Si vous utilisez tous le même framework et que un de vos collègues reprend votre code par exemple, il ne perdra pas de temps à essayer de le comprendre entièrement, il se concentrera sur l’essentiel.

  • Inconvénients

Certains webmasters n’hésitent pas à critiquer l’emploi de frameworks pour le développement de sites web.
Effectivement, ils les considèrent comme une entrave à la création, à l’innovation mais aussi à l’apprentissage.

Il est vrai que essayer de créer et d’innover en se basant sur des frameworks qui sont des outils préconçus est contradictoire. Même si vous disposez d’une certaine liberté avec les frameworks, il sera toujours plus intéressant de le faire soi même pour un résultat personnalisé plus poussé.

Si vous êtes dans une phase d’apprentissage et que vous désirez réellement comprendre votre code, il est déconseillé d’avoir recours aux frameworks. Certes, vous disposerez de bases toutes faites mais si vous ne comprenez pas comment elles sont construites, il n’y aura aucun intérêt pour votre apprentissage personnel d’une part mais vous aurez aussi des difficultés à les utiliser correctement d’autre part.


De plus, les frameworks ne garantissent pas forcément un travail de qualité. Ce n’est pas parce que vous disposez des meilleurs outils dans votre boîte à outils que vous réaliserez du bon bricolage.
Les frameworks sont donc généralement destinés à des développeurs confirmés.

 

Ainsi, les éléments cités dans cet article posent les bases qui vous permettront de créer votre page web et de comprendre comment elle fonctionne. Il existe d’autres langages de programmation et outils de développement qui peuvent vous être utiles ou qui sont simplement intéressants à découvrir donc n’hésitez surtout pas à vous renseigner davantage !

Summary
Reviewer
Julien
Review Date
Reviewed Item
Frameworks
Author Rating
5
Votre avis compte!

Commentaires

commentaires