L’Affiliation au CPM : Avantages et Inconvénients

Ne vous fiez pas aux apparences : si l’acronyme de “Coût pour Mille” peut sembler farfelu il est pourtant simple à comprendre. Explications.

Le CPM est une manière de tarifer la publicité sur internet et, plus concrètement, le moyen dont on va vous rémunérer pour l’affichage de bannières publicitaires.

Comment ça marche ?

Pour chaque tranche de 1000 vues, l’annonceur reverse un montant au site qui diffuse sa publicité. Les 1000 vues (appelées aussi impressions) correspondent au nombre de fois où la page dans laquelle est affichée la publicité a été vue par les internautes. Si la page a été vue 1000 fois alors on estime que la publicité aussi.

 

Prenons un exemple concret.

Si le CPM est fixé à 1€, cela signifie que vous recevrez 1€ toutes les milles vues. Admettons qu’au total, 1 millions de personnes aient vu la page de votre site avec la publicité. Vous percevrez alors 1000 €.
Si cela vous semble abstrait, il existe des sites qui proposent de calculer pour vous les CPM ; sinon voilà la formule :

(trafic / 1000) x valeur CPM 

 

Les avantages

Le principal avantage de l’affiliation au CPM : on gagne pour le simple fait que la publicité soit affichée.
Ce n’est pas le cas pour le CPC.

L’affiliation au Coût Par Clic (CPC) nécessite aux internautes de faire un effort : ils doivent cliquer sur la publicité pour qu’elle soit comptabilisée.

Dans le cas du CPM, il suffit que les internautes aient vu la page.  Leur visite sur la page ne signifie pas forcément qu’ils ont vu la publicité, mais cela vous importe peu.

Autre point positif pour vous, affilié : le chiffre d’affaire est prévisible et constant.

Si l’on connait la fréquentation de son site internet, on sait qu’il va correspondre, théoriquement, au nombre de vues de la bannière. Il est alors possible de prévoir le CPM que l’on va faire et de calculer de manière très simple le chiffre d’affaire qui correspond.

Vous l’aurez compris, cette unité de mesure dépend directement du trafic de votre site internet, ce qui permet d’évaluer ses gains facilement.

 

Si le paiement au CPM comprend des avantages, il présente quelques inconvénients. Les voici.

Il existe plusieurs unités de mesures dans le domaine de la publicité sur internet.

Le CPM est largement concurrencé par le CPC, plus fiable pour les annonceurs. Le CPC certifie que le visiteur ai cliqué sur la publicité. De ce fait, peu d’annonceurs utilisent ce modèle.

L’affiliation au CPM n’est pas conseillée à tout le monde.

Ce mode de rémunération est à éviter pour les petits sites internet qui ont des visiteurs très ciblés, à moins d’y proposer de la publicité contextuelle.

Cela signifie que le contenu du site est en lien plus ou moins direct avec la publicité qu’il affiche. Si vous possédez un site sur la gastronomie, vous afficherez des publicités qui concernent la gastronomie et non l’élevage canin.

Cela permet de garder la maîtrise sur l’environnement de votre site internet. En utilisant la publicité contextuelle, vous évitez d’exposer vos internautes à des publicités hors du contexte dans lequel ils souhaitent naviguer. Ainsi, vous les empêchez de se lasser.

De manière générale, la rémunération en CPM est principalement recommandée – et vous vous en rendrez compte par vous-même si vous l’essayez – aux sites qui ont un trafic important.

Pour finir, les tarifs des CPM sont relativement peu élevés.

Selon le site internet monetilab, au deuxième trimestre 2013, le CPM moyen pour un site internet ou un blog, au niveau mondial, est estimé à 1,22 dollar (soit environ 0,93€).

 

Les régies publicitaires

Si vous souhaitez adhérer à un programme d’affiliation, voici quelques exemples de régies publicitaires qui proposent la rémunération en CPM.

Leur rôle est de trouver, pour vous, des annonceurs et de diffuser leurs publicités sur votre site. Vous leur déléguez l’affichage et le choix des publicités.

Avec Adserverpub vous avez la possibilité de choisir la campagne diffusée dont celle de nombreux annonceurs connus. Ce sont, en général, des campagnes de publicité avec des taux intéressants. Une multitude de formats de bannières sont disponibles et le seuil de paiement se situe à 50€.

 

CPMAffiliations est une plateforme qui comporte encore plus d’avantages.
10€ vous sont offerts dès votre inscription. Si vous utilisez le système de parrainage, vous touchez 10€ lorsque votre filleul a atteint le seuil de paiement, soit 50€ comme chez Adserverpub.

Ce n’est pas tout…

Il est également possible de choisir un CPM minimum en dessous duquel vous ne souhaitez pas descendre et de cibler les publicités qui apparaîtront sur votre site.

Enfin, CPMAfilliation vous offre la possibilité de cumuler les sites et donc les revenus sur le même compte.

Le meilleur moyen de trouver la régie publicitaire qui vous convient reste encore de les tester. Restez tout de même vigilants, elles ne sont pas toutes fiables.

Ce qu’il faut retenir

Si votre site internet n’atteint pas les 5000 impressions par mois et que le comportement de vos utilisateurs est assez engagé, préférez les régies publicitaires qui rémunèrent en CPC.

Mais si votre site a un trafic important et que vos visiteurs sont plutôt passagers, alors il est plus intéressant d’opter pour une plateforme d’affiliation en CPM, que ce soit avec ou sans publicité contextuelle.


Votre avis compte!

Commentaires

commentaires